Sport

Retour des supporters dans les stades : Un pari réussi pour l’Afrique ?

Retour des supporters dans les stades : Un pari réussi pour l’Afrique

Habitués à jouer le rôle du douzième homme durant les rencontres sportives, les supporters depuis lors ont été écartés des tribunes. Pour cause, la pandémie de la Covid 19, a contraint bon nombre de fédération et confédération a obligé les acteurs à jouer dans des stades complètement vides. A l’heure plusieurs pays ont essayé avec échec le retour du douzième homme, l’Afrique fait l’expérience durant le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) qui se tient actuellement au Cameroun. Une véritable prise de risque que l’on pourrait qualifier de prouesse. L’Afrique a-t-elle trouvé la meilleure formule ?

Retour des supportes sous conditions fixé par la CAF

En prélude aux 3ième et 4ième journées des éliminatoires de la CAN Cameroun 2022, la Confédération Africaine de Football a rendu public le 8 Novembre 2020, le protocole sanitaire mais surtout les conditions autorisant l’accès du stade au public. Les gradins africains pourraient retrouver leur ferveur ou une partie de leur ferveur. C’est en effet ce que rapporte le communiqué de la CAF, qui indique que les associations membres pourraient ouvrir l’accès au stade aux fans, sous condition bien sûr « selon le protocole de la covid 19, tous les matchs devraient se disputer à huis clos, c’est-à-dire sans spectateurs. Cependant, si le gouvernement ou l’association hôte souhaite la présence des spectateurs, l’association en question se devra d’obtenir l’approbation de la CAF. La capacité stade sera, tous les cas limitée. » La confédération ajoute enfin que : « l’objectif des mesures d’urgences est d’encadrer la reprise du football sur le continent, en définissant un schéma qui mette l’accent sur la protection des acteurs et du jeu. » Notons à cet effet, que les pays, compte tenu des différentes mesures sanitaires sont libres ou pas d’accueillir des délégations de leurs adversaires.

Ce feu vert de la CAF a permis à l’Afrique de s’accommoder aux réalités du vieux continent qui, à la reprise de ses différents championnats a progressivement autorisé les supporters à remplir les gradins. La CAF n’a que mis ses pas dans les réalités du moment. Seulement qu’il est à noter que plusieurs matchs des sélections nationales étaient joués sans public toujours pour limiter le nombre de cas de contamination. Les matchs joués sur le continent africain redeviennent l’objet de paris en ligne. Un vrai pas décisif vers la meilleure formule pour vivre avec le virus proposé par le comité d’urgence de la confédération africaine de football.

CHAN avec le public présent

A circonstance exceptionnelle, mesure exceptionnelle. A une semaine du démarrage de la sixième édition du CHAN qui se tient depuis le 16 Janvier dernier, et qui prendra fin le 7 Février 2021, les supporters ont eu le feu vert pour accéder aux stades malgré la crise liée au coronavirus. Le comité local d’organisation (COCAN) du Chan 2021 en accord avec la CAF et les autorités Camerounaises ont décidé d’un taux de remplissage de 25% sera autorisé et ce, pour toutes les rencontres de poules. Ce taux passera même à 50% à partir des demi-finales a précisé le COCAN à travers un communiqué. Le gouvernement Camerounais par le biais du ministre des Sports et de l’Education physique prend une décision qui surprend toute une planète dans un monde où la Covid fait davantage des dégâts conséquents.

Décision louable ?

Si le bilan actuel lié à la pandémie dans le pays hôte ne fait pas mention des cas liés à la présence des supporters dans les stades, l’inquiétude reste d’autant plus grande car nous faisons face à un virus qui depuis plus d’un an fait d’important ravage. Nous nous rendons à l’évidence que les mesures sont pour l’heure respectées. La grosse problématique ici est liée à l’inefficacité de ces mesures. En effet, à la reprise des activités, plusieurs grands championnats de l’Europe ont opté pour le retour de leur public. Mais au bout d’un temps, le bilan a été calamiteux. Le nombre de personne infectés ou positifs à la covid 19 ne cesse de grimper au jour le jour. Si les joueurs sont contrôlés et testés avant chaque match, tel n’est pas le cas des supporters.

L’expérience fâcheuse des grands du foot doit servir de leçon pour le COCAN. Espérons juste qu’à la fin de ce tournoi le nombre de cas infectés ne grimpe pas comme en France par exemple.

Articles Similaires

Racisme: l’UCI au soutien de Bouhanni, qui renonce au GP de l’Escaut

plusprestv

L’accident de Tiger Woods dû à une vitesse “dangereuse” de 140 km/h selon la police

plusprestv

CAN 2021 : la date du début de la coupe d’Afrique des nations dévoilée

renetatu