Bénin

Le ministre de la Justice Sévérin Quenum s’exprime sur RFI après la fuite du juge Esssowé Batamoussi

« Ce magistrat [Esssowé Batamoussi, ndlr], je ne le connais, je ne lui ai jamais parlé bien qu’étant garde des Sceaux qu’il met en cause.

Vous savez bien que Madougou est une alliée politique dite de l’opposition radicale qui jure par tous les dieux que l’élection du 11 avril n’aurait pas lieu et qui provoquerait une insurrection destinée à mettre un terme au mandat du président en exercice. Dans le contexte actuel où il fait cette déclaration-là, c’est une déclaration orientée. Il s’agit là d’une manipulation politique.

Il n’y a pas d’instructions données, il n’était même pas nécessaire de donner des instructions. De quelles instructions a-t-on besoin dans un dossier de financement de terrorisme. Ce n’est pas nous qui l’avons dit, les juges sont indépendants et ne sont soumis qu’à l’autorité de la loi. »

Articles Similaires

Présidentielle 2021 au Bénin: faible moisson à la 1ère journée de dépôt de candidatures

plusprestv

Azannaï parle de paix et de consensus

plusprestv

Pour une élection présidentielle inclusive, juste et transparente/Le parti « Les Démocrates » exige le respect des décisions de la CADHP

plusprestv